Des traces de la Révolution dans et sur des églises

papiers-peints-rvolution-tt-width-653-height-368-fill-1-crop-0-bgcolor-ffffff

Suite à des travaux de restauration dans l’église Notre-Dame-de-la-Daurade, à Tarascon-sur-Ariège, un ensemble de fragments de papiers peints révolutionnaires a été mis au jour, dissimulés jusqu’ici derrière les Les tableaux du XVIIIe siècle composant le retable qui orne le chœur de l’édifice .
À la Révolution, de nombreux édifices religieux ont été convertis en temples laïcs de la Raison. Les signes et symboles catholiques avaient alors été remplacés par d’autres, révolutionnaires et républicains. L’association locale Histoire et patrimoine du Tarasconnais a retrouvé les traces de cette transformation de l’église Notre-Dame-de-la-Daurade dans un des registres des délibérations de la commune en 1793.
Certains murs de Notre-Dame-de-la-Daurade ont ainsi été tapissés de grands lés verticaux de papier vergé blanc peints aux couleurs de la République. Des bandes rouges et bleues encadrent des lés blancs, formant le drapeau tricolore.

IMG_5709

Cette découverte me rappelle que de passage à Ivry – la – bataille, dans l’Eure, ce week-end,  j’ai découvert cette inscription au chevet de l’église. D’autre part, l’église de Monville, en Seine – Maritime, non loin du collège où je travaille, porte elle aussi les stigmates de la laïcisation révolutionnaire.

Haute-Normandie_Seine-Maritime_Montville-76710_01

One thought on “Des traces de la Révolution dans et sur des églises”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s