Deux groupes distincts à l’origine de la diffusion de l’agriculture à la préhistoire

Les premiers agriculteurs il y avait deux groupes distincts à l'origine-1
En rouge, le groupe d’Anatolie et d’Europe, en bleu celui des monts Zagros. En orange, le croissant fertile.

Une récente étude, coordonnée conjointement par des paléo-généticiens de l’Université Johannes Gutenberg de Mayence, des archéozoologues du CNRS et du Muséum national d’Histoire naturelle et des chercheurs du Musée National d’Iran, vient de montrer qu’un groupe d’agriculteurs de l’âge du fer, inconnu jusqu’ici, aurait introduit l’agriculture dans le sud de l’Asie. Les agriculteurs et les éleveurs du Néolithique résidant il y a 10 000 ans dans les monts Zagros, en Iran, formaient un groupe génétiquement distinct des premiers éleveurs pionniers d’Anatolie occidentale et de l’Europe. Leurs « parents » les plus proches ont été trouvés en Afghanistan et au Pakistan, et parmi les membres de la communauté religieuse zoroastrienne d’Iran.
Les auteurs de l’étude ont par ailleurs calculé que les deux populations se sont probablement scindées il y a au moins 50 000 ans, peu après que les premiers hommes soient sortis d’Afrique.

D’après une information du blog Les découvertes archéologiques.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s