De nouveau le chaos au Soudan du sud

873302-situation-au-soudan-du-sud-parution-3-mai-2016

Après l’indépendance du Soudan du sud par par sécession avec le Soudan, en 2011,le président, Salva Kiir, et son vice-président Riek Machar, les deux hommes à la tête du pays ont vu leur rivalité grandir au point de menacer l’équilibre du nouveau pays. En décembre 2013, des combats ont éclaté dans Juba, Riek Machar a fui pour éviter d’être tué et une partie de l’armée l’a rejoint pour former une rébellion.
Cette première phase de guerre civile a duré trente mois, avant qu’un accord de paix, signé en 2015, ne ramène en avril 2016 Riek Machar et ses hommes à Juba. A ce stade, le conflit avait déjà fait des dizaines de milliers de morts et plus de 3 millions de réfugiés déplacés.
Sous forte pression régionale, les deux ennemis et leurs troupes ont tenté de cohabiter dans la capitale. Mais une partie de leurs hommes désapprouvait cette formule, préférant la guerre à outrance.
Les tensions sont allées crescendo depuis le 8 juillet mais après quatre jours de violents affrontements qui ont fait plusieurs centaines de morts dans la capitale Juba, l’ex-chef rebelle et vice-président du Soudan du Sud, Riek Machar, a ordonné à ses troupes, lundi 11 juillet au soir, de cesser les combats, ce qu’avait déjà  demandé son rival, le président Salva Kiir.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s