Le parcours politique de Michel Rocard (1930 – 2016)

Interview Rocard Le Point

1930 : naissance en France, dans le milieu bourgeois. Sa famille était catholique et protestante.

1958  : après des études de lettres et Science – Po, où il s’opposa à Jean – Marie Lepen, Michel Rocard fit l’ENA en compagnie de Jacques Chirac puis rejoignit l’inspection des finances.

En colère contre la politique de la SFIO en Algérie,il participa à l’organisation d’un parti de gauche, le Parti socialiste autonome (PSA) qui devint le PSU en 1960. Il le dirigea de 1967 à 1973. Selon ses termes, le PSU était un « laboratoire terrifiant » où l’on s’épuisait dans des débats stériles et sans fin. C’est à cette époque qu’il refusa de travailler avec François Mitterrand.

1968 : Il était au premier rang des manifestations avec les dirigeants gauchistes lors des évènements de mai et juin. C’est une victoire fatale : après la Révolution ratée, il s’enferra avec le PSU dans un gauchisme radical.

1969 : C’est la véritable naissance de son personnage pour le grand public. Candidat du PSU à la présidentielle provoquée par le départ anticipé du général de Gaulle, Michel Rocard a recueilli 3,66 % des voix contre 5 pour le candidat de la SFIO.

1974 : Il rejoignit le Parti Socialiste fondé par François Mitterrand

1978 : Après l’échec du Parti Socialiste aux élections législatives, il critiqua l’archaïsme de Mitterrand et rejoignit son opposition en compagnie de Pierre Mauroy.

1980 : Suite à une intervention télévisuelle ratée, Il renonça à se présenter aux élections présidentielle en faveur de Mitterrand.

1985 : Après la victoire de 1981 et un passage au ministère du Plan, Michel Rocard devint ministre de l’agriculture. Il démissionna lors de l’adoption du scrutin proportionnel pour les législatives de 1986, justifiant sa décision par son opposition à ce mode de scrutin qui amena pour la première fois le Front National à l’Assemblée.

1988 : Dans des conditions très inconfortables, Michel Rocard devint le premier ministre de François Mitterrand. L’inimité entre les deux hommes préfigura les cohabitations à venir. Michel Rocard mena cependant à bien un certain nombre de réformes comme pour la création du Revenu minimum d’insertion (RMI) qui entra en vigueur dès le 1er décembre 1988. Il ramena aussi la paix civile en Nouvelle-Calédonie et institua la Contribution sociale généralisée (CSG).

1991 : Il fut congédié de sa fonction de Premier ministre par le président.

1993 : Après avoir réclamé un « big bang » du PS, il en devint premier secrétaire après le désastre des élections législatives. Le 29 mai 1994, il annonça que « rien », cette fois, ne l’empêchera d’être candidat à la présidentielle de 1995, où on sait que François Mitterrand ne se représenta pas. Mais lors des élections européennes de juin, le PS, dont les candidats était menés par le premier secrétaire, s’effondra à 14,5 % des suffrages. Michel Rocard dut abandonner ses fonctions et ses espoirs de devenir Président de la République.

La carrière politique de Michel Rocard se poursuivit néanmoins. Il fut sénateur et député européens convaincu jusqu’en 2009. Il est mort le 2 juillet 2016.

Il y a quelques jours, paraissait dans le magazine Le Point une longue interview de Michel Rocard, qui prend aujourd’hui le sens d’un testament politique. Il y dressait notamment un tableau de l’action politique telle qu’elle est devenue : «Les politiques sont une catégorie de la population harcelée par la pression du temps. Ni soirée ni week-end tranquille, pas un moment pour lire, or la lecture est la clé de la réflexion. Ils n’inventent donc plus rien. On sent venir l’élection sans projet de société d’un côté comme de l’autre.»

Interview Rocard Le Point

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s