Homo floresiensis serait bien une nouvelle espèce humaine

L’homme de Flores, découvert en 2003 dans une grotte d’une île indonésienne,semble bien être une espèce humaine à part entière comme le pensait son découvreur, le paléoanthropologue australien Michael Morwood, et non un Homo sapiens nain, atteint de microcéphalie.
De nouveaux restes fossiles (un fragment de mâchoire inférieure droite et six dents) retrouvés fin 2014 sur un autre site et datant de 700 000 ans semble indiquer que ce petit homme d’à peine plus d’un mètre de haut appartenait bien à une espèce à part entière qui a subsisté dans l’île pendant plusieurs centaines de milliers d’années jusqu’à sa disparition il y a environ 50 000 ans.
La morphologie des dents suggère que cette lignée humaine est une descendance naine d’Homo erectus qui, d’une façon ou d’une autre, s’est trouvée isolés sur l’île de Flores.

D’après un article du Monde.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s