C’est beau l’Iran !

Malgré l’ouverture économique et politique menée par l’Iran depuis plusieurs mois, ce pays reste peu démocratique.
Une trentaine d’étudiants iraniens ont ainsi été condamné à 99 coups de fouets chacun. Leur faute : avoir célébré leur remise de diplôme en allant à l’encontre de la tradition religieuse iranienne : garçons et filles ne se connaissaient pas et étaient en train de danser en buvant de l’alcool. « Grâce à Dieu, en moins de 24 heures, les interrogatoires, l’enquête, le procès, le verdict et son application, ont été bouclés », s’est félicité le procureur de Qazvin, grande ville du nord de l’Iran.
Après la condamnation aux coups de fouets, le procureur a déclaré espérer que cette décision serait « une leçon pour ceux qui enfreignent les normes islamiques dans des lieux privés ».
L’Iran lance par ailleurs un ultimatum aux géants du numérique. « Les réseaux sociaux étrangers actifs dans le pays doivent transférer en Iran toutes les bases de données concernant les citoyens iraniens », a annoncé samedi le Conseil suprême du cyberespace. Passé un délai d’un an, le Conseil demandera aux fournisseurs d’accès à Internet de bloquer les messageries récalcitrantes.
Facebook Messenger, Snapchat, WhatsApp sont des services de messagerie qui, de fait, pourraient être bannies d’Iran, leurs serveurs étant situés dans le pays de domiciliation des entreprises.
Les autorités ont également décidé de créer des réseaux sociaux iraniens capables de concurrencer les réseaux étrangers.
La plupart des réseaux sociaux sont déjà fortement contrôlés quand d’autres, comme Facebook et Twitter, sont interdits. Depuis son arrivée au pouvoir en 2013, Hassan Rohani, le président iranien, s’est pourtant dit opposé à la censure sur Internet, jugeant inutiles et contre-productives l’interdiction ou la restriction des réseaux sociaux. Des logiciels anti-censure, largement répandus, permettent néanmoins de détourner ces tentatives de blocage. De l’aveu même du Conseil suprême du cyberespace, deux tiers des internautes iraniens utiliseraient de tels outils.

D’après des articles du Figaro.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s