Un tremblement de terre au Japon

1-Point-triple-Japon

Plusieurs tremblements de terre de magnitude allant jusqu’à 6,5 ont frappé dans la nuit de jeudi à vendredi l’île de Kyushu dans le sud-ouest de l’archipel japonais.
Le premier séisme est survenu jeudi à 21 h 26, heure locale (14 h 26, heure française). Il a été suivi d’un très grand nombre de secousses secondaires dont une de magnitude 5,7 à 22 h, une autre de 6,4 peu après minuit.
Un second séisme a eu lieu le samedi 16 avril à 1 h 25 du matin, d’une magnitude de 7,3, provoquant la mort de 18 autres personnes et de nombreux dégâts supplémentaires.
190 000 personnes qui ont dû abandonner leurs maisons détruites ou endommagées et dimanche 17 avril, 76 000 foyers restaient sans électricité et 275 000 sans accès à l’eau.
Le  bilan s’établit à 58 morts et plus de 2 000 blessés .
Ces secousses ont été causées par la faille active de Futagawa-Hinagu, selon les sismologues. L’épicentre était situé en sous-sol, très peu profond, ce qui accroît la puissance de la secousse et ses effets dévastateurs indépendamment de la magnitude. Le Japon est situé à la jonction de quatre plaques tectoniques et subit chaque année plus de 20 % des séismes les plus forts recensés.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s