«Je ne suis pas un historien, je suis un écrivain d’histoire»

Alain Decaux est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages historique, mais il a surtout permis à l’histoire d’entrer dans les foyers français avec ses émissions Alain Decaux raconte ou La caméra explore le temps.
Grâce à son don de conteur et son enthousiaste, il savait en effet rendre proche et passionnante la vie des hommes et des femmes du passé.
C’est pardoxalement à la faculté de droit qu’il se découvrit une passion pour l’histoire au point de suivre des cours à la Sorbonne. Il publia ses premiers articles à partir de 1946, puis son premier livre Louis XVII retrouvé un an plus tard.
En 1951, Alaix Decaux créa et anima avec André Castelot une émission hebdomadaire, La Tribune de l’Histoire, qui fut diffusée jusqu’en 1997 sur France Inter.Il créa aussi Alain Decaux raconte, transposée ensuite de la radio à la télévision, sur Antenne 2 entre 1969 et 1987 (un rendez-vous mensuel de 45 minutes) et la série La caméra explore le temps entre 1957 et 1966 (39 épisodes).
Alain Decaux est l’un des responsables de mon goût pour l’histoire car j’écoutais ses émissions de radio en compagnie de ma grand-mère et nous en discutions ensuite.
Il est mort aujourd’hui, à l’âge de 90 ans.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s