Il y avait longtemps…

Le président des Républicains Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi sa volonté de supprimer 300 000 à 350 000 postes de fonctionnaires en un quinquennat (par le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite), lors d’une convention de son parti consacrée à la fonction publique. Il chiffre les économie réalisées ainsi  à 7 milliards d’euros.
Nicolas Sarkozy veut aussi faire converger le public et le privé sur la retraite (63 ans dès 2020, 64 ans dès 2025) avec alignement du mode de calcul des pensions, des jours de congés, la suppression des régimes spéciaux, rétablissement du jour de carence dans la fonction publique, etc.
Il affirme aussi vouloir augmenter le temps de travail des fonctionnaires, avec des services publics au moins aux 35 heures et une augmentation de 25% le temps de présence des enseignants. Il a déclaré aussi mettre fin à l’impunité pour les fonctionnaires qui ne font pas bien leur travail, selon lui.

Voilà des propos qui fleure bon l’électoralisme de bas étage. Si Nicolas Sarkozy a en effet fait baisser les effectifs de la fonction public d’état, je ne me souviens pas que, du temps où il était président, il est eu le courage de mettre en oeuvre le reste de ce programme. Et il l’aurait maintenant ? J’en doute.

D’après un article de France Soir.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s