Une autre mémoire s’est éteinte

4869171_6_d12e_samuel-willenberg-en-octobre-2010_3fed0e71d254f633c20a2d67303fe5ee

Samuel Willenberg, le dernier survivant de la révolte de déportés dans le camp de la mort nazi de Treblinka, est mort à l’âge de 93 ans.
Déporté à 19 ans, Samuel Willenberg a été un des instigateurs de la révolte de Treblinka, en Pologne, en août 1943, une des rares qui se soient produites dans les camps d’extermination durant la seconde guerre mondiale. Avec 200 autres déportés, il était parvenu à s’échapper après avoir mis le feu à une partie du camp avant de se précipiter en masse vers la clôture électrique sous les tirs des nazis qui ont tué la plupart d’entre eux.
Samuel Willenberg a combattu ensuite dans les rangs de la résistance polonaise avant de servir après la guerre dans l’armée polonaise. En 1950, il a émigré en Israël.
870 000 juifs ont été assassinés dans le camp de Treblinka en treize mois, dont les deux soeurs de Samuel Willenberg.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s