21 février 1916 : début de la bataille de Verdun

671_001

Le 21 février 1916, il était 7h15 du matin, lorsque l’armée allemande fit donner l’artillerie sur les lignes françaises. Sur Verdun même, les premiers obus tombèrent à 8h15 et visèrent la gare et les ponts en amont de la cité. Fidèle à une stratégie qui fut suivie par toutes les armées, l’artillerie prépara le terrain en pilonnant les lignes françaises pendant plusieurs heures. Le « Trommelfeuer », le feu roulant ou orage d’acier.
En fin d’après-midi, l’assaut fut lancé sur des troupes que l’Etat Major allemand croyait à l’agonie. Cependant, les soldats français survivants résistèrent avec acharnement et furent rejoint en vingt quatre heure par 6000 hommes envoyés en renfort par Le général Pétain.
Une lutte impitoyable opposa les deux camps pendant plusieurs mois sur cet espace de quelques kilomètres carrés, causant la mort de 163 000 français et 143 000 allemands. 216 000 français et 196 000 allemands furent également blessés durant cette bataille qui prit seulement fin le 15 décembre 1916.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s