Participer à une action solidaire en Afrique

afrique_politique+conflits2

Une campagne de financement participatif, lancée sur la nouvelle plateforme It’s about my Africa mercredi 20 janvier, veut collecter des fonds pour offrir un accès à l’eau potable à 120 millions d’Africains qui en sont aujourd’hui dépourvus (En 2015, 850 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable dans le monde, dont plus de 300 millions en Afrique).
Pour parvenir à ses fins, la plateforme s’est associée à l’entreprise toulousaine Sunwaterlife, qui a développé Aqualink, un système de purification de l’eau pour la rendre potable.
Ce dispositif, autonome et mobile, traite et purifie l’eau douce polluée, quelle que soit sa source selon l’entreprise. Différents filtres permettent de la débarrasser des éléments responsables de certaines maladies comme le choléra.
L’alimentation électrique de la pompe est assurée par des panneaux photovoltaïques, rendant le dispositif complètement autonome.
L’entreprise est déjà présente en Afrique et possède son propre réseau de partenaires sur le continent africain, afin de gérer l’installation des dispositifs mais aussi leur entretien et le suivi des pompes.
Selon les calculs réalisés par It’s about my Africa à partir de données de la banque mondiale, il faudrait plus d’un milliard d’euros pour installer et entretenir le million d’Aqualink nécessaires. Un montant trop élevé pour être atteint lors de la seule campagne de financement participatif, la loi fixant le plafond des sommes récoltées à un million d’euros.
L’entreprise espère en réalité récolter un million d’euros et compléter ensuite grâce à des partenariats financiers encore à trouver.
Plusieurs paliers sont présentés sur la page de la campagne: avec 10 000 euros, l’entreprise toulousaine pourra intervenir dans deux pays auprès de 1000 personnes, tandis qu’avec un maximum d’un million, ce sont 100 000 personnes dans 11 pays qui auront accès à l’eau potable.
Quel que soit le montant récolté,les dispositifs Aqualink pourraient être installés sous deux mois après la fin de la campagne, le 20 février.

D’après un article du Figaro.fr

One thought on “Participer à une action solidaire en Afrique”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s