Le pétrole en France

Capture d’écran 2016-01-14 à 18.43.16

Capture d’écran 2016-01-14 à 18.43.41

En 2014, la France a produit seulement 766 474 tonnes de pétrole. Les deux tiers de la production sont assurés par dix gisements dont la production unitaire est supérieure à 20 000 tonnes. Parmi ceux-ci, quatre concentrent près de 40% de la production nationale : Parentis et Cazaux en Aquitaine et Champotran et Itteville dans le bassin parisien. Les concessions englobent une surface de 4000 km².
Les explorations pour découvrir de nouveaux gisement se font essentiellement dans le bassin parisien et dans le bassin aquitain où la plupart des gisements ont été découverts entre 1960 et 1970. Les autres recherches se font en région Alsace. Outre-Mer, les forages d’exploration se font notamment en Guyane. Cependant, a ministre de l’Écologie et de l’Énergie vient d’annoncer que toute nouvelle demande de permis de recherches d’hydrocarbures conventionnels sera refusée en France. Le but étant de respecter les objectifs de réduction de la consommation d’énergies fossiles inscrits dans la loi de transition énergétique. Promulguée en août dernier, cette loi prévoit une réduction de la consommation énergétique finale de 50% en 2050, par rapport à 2012, et une réduction de la consommation énergétique primaire d’énergies fossiles de 30% en 2030.
La filière pétrolière a permis de générer en 2014 un chiffre d’affaires de l’ordre de 330 millions d’euros et des retombées fiscales de plus de 55 millions d’euros.
La production d’hydrocarbures sur notre territoire ne contribue cependant pas à limiter notre dépendance énergétique puisque la production française de pétrole représente seulement 1% de la consommation nationale.
En 2014, cette dernière s’élevait à 73,8 millions de tonnes. Le pétrole, essentiellement utilisé par les transports, le secteur résidentiel et l’industrie, pèse 45% des 164 millions de tonnes équivalent pétrole d’énergie consommée dans l’Hexagone. Sur les 54,6 milliards d’euros que représentait la facture énergétique en 2014, les produits pétroliers ont compté pour 45 milliards, soit 82% de la note.
La dépendance de la France au pétrole étranger est donc très importante. Aujourd’hui, la France dépend principalement du pétrole de l’Arabie Saoudite, du Kazakhstan, du Nigéria et de la Russie.

D’après un article du Figaro.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s