L’Etat défaillant à Mayotte

Le 31 mars 2011, Mayotte est devenue le 101e département français. Ce processus avait été amorcé avec la mise en place de la collectivité départementale de Mayotte en 2001 et relancé en 2008 par le président Nicolas Sarkozy. Mais selon la Cour des comptes, il a été mené en dépit du bon sens et a aboutit aujourd’hui à une situation quasi ingérable.
Il y a donc urgence à combler les retards si l’on veut éviter une déflagration, selon le rapport de la Cour des comptes.
Le pilotage financier de la départementalisation s’est avéré défaillant. Il importe à présent de clarifier les ressources (notamment au niveau de l’impôt) et de cerner les priorités. « Il y a des besoins urgents, en matière de logements, d’assainissement, de scolarisation. Ces actions doivent être conduites de manière prioritaire plutôt que créer des emplois à l’utilité douteuse », note la Cour des comptes dans le rapport.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s