Le mort qui cache les autres

Certes, David Bowie, grand musicien et chanteur est mort, mais sa disparition à l’âge de 69 ans en occulte d’autres dans les médias et notre attention :
Au moins 12 écoliers et trois adultes, dont une enseignante, ont été tués ce matin en Syrie dans un bombardement de l’aviation russe contre une école d’une localité rebelle dans la province d’Alep, selon un niveau bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’homme.
Dimanche 10 janvier, pour la troisième fois en moins de trois mois, l’un des hôpitaux de Médecins Sans Frontières a été bombardé. Au moins quatre personnes ont été tuées et dix autres blessées dans l’attaque de l’établissement situé à Razeh, dans la province de Saada dans le nord du Yémen, une région en proie à d’intenses combats entre les rebelles houthistes et les troupes yéménites, soutenues par une coalition de pays arabes conduite par l’Arabie saoudite.
Dans son communiqué, l’ONG française déclare ne pas pouvoir confirmer l’origine du tir. Le fait qu’elle précise que des avions de chasse survolaient le centre médical au moment de son bombardement oriente cependant les soupçons vers l’Arabie Saoudite et ses alliés du Golfe, les seuls participants au conflit yéménite à disposer de la force aérienne.

Ces tristes nouvelles devraient nous donner à penser sur la qualité et la hiérarchisation des informations données par les grands médias nationaux et internationaux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s