Pour captiver, les programmes enseignés dans les collèges doivent être l’expression de débats vivants sur l’identité collective. Un cours d’histoire doit être un lieu de rencontres et de discussions.

Le citation du titre est extraite d’un entretien donné au journal Libération par une historienne américaine, Carla Hesse, spécialiste de la Révolution française. J’en reprends ici quelques morceaux.

« La première critique faite aux nouveaux programmes, c’est qu’ils signeraient la fin du «roman national». Un pays a-t-il besoin d’un tel récit ?
Pour exister, une collectivité a besoin d’un roman national, qui réunit une idée de la temporalité mais aussi de l’espace. La conscience de la temporalité – le sentiment d’exister dans un trajet temporel – est, au niveau cognitif, essentielle à l’individu comme à toute collectivité. Pour agir, dans n’importe quel domaine, mais surtout pour agir en tant que collectivité politique, pour essayer de construire une société plus juste et plus prospère, il nous faut partager une narration collective avec un passé, un présent et un avenir. Il n’y a aucune raison de ne pas pouvoir écrire ce roman au pluriel, en incorporant des voix et des perspectives multiples.

Les programmes français font-ils trop de place à la colonisation, à la traite négrière et à l’histoire de l’immigration, comme s’en sont inquiétés certains historiens ?
Pas de vraie citoyenneté sans inclusion des minorités dans le récit de la collectivité politique. Qu’il s’agisse des femmes, des immigrés ou des sujets postcoloniaux : il est impératif de les y représenter !
(…)
Là encore, selon vous, les débats houleux sont inéluctables…
N’importe quel processus de révision de la narration nationale sera turbulent ; c’est inévitable, et même indispensable. Que ces moments de réinvention nationale engendrent des débats est le signe d’un investissement dans un avenir collectif. »

J’aimerais vraiment que les cours d’histoire soit un lieu de discussion et de rencontre, mais je crois qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir pour y parvenir !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s