La bombe H en Corée du Nord ?

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré récemment que son pays est déjà « un puissant État doté de l’arme nucléaire qui est prêt à faire exploser une bombe A et une bombe H afin de défendre sa souveraineté de manière fiable« . Ses propos ont été rapportés jeudi par l’agence de presse officielle KCNA.
La Corée du Nord est coutumière de déclarations sur ses capacités nucléaires qui ne peuvent être vérifiées.Elle affirme en particulier être capable d’atteindre le sol américain, ce que jugent impossible la plupart des spécialistes, du moins pour l’instant.
La Corée du Nord a testé trois fois la bombe atomique en 2006, 2009 et 2013, ce qui lui a valu des sanctions internationales.
En septembre dernier, l’Institut pour la science et la sécurité internationale, dont le siège est à Washington, avait mis en garde contre ce qui semblait être une nouvelle installation en construction à Yongbyon, le principal complexe nucléaire de Corée du Nord. Celle-ci pourrait servir à la séparation d’isotopes et à la production de tritium, avait estimé l’ISSI. Le tritium est un des composants clés pour la fabrication de bombes thermonucléaires (bombe H), dont la puissance est nettement supérieure à celle des bombes ne contenant que de l’uranium ou du plutonium (bombe A).
Pour en savoir plus sur le fonctionnement d’une bombe H, suivez ce lien.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s