Des archives concernant la politique d’extermination des nazis découvertes par hasard

-
AFP PHOTO / ATTILA KISBENEDEK 

6 300 fiches de renseignements sur des Juifs de Budapest, en Hongrie, rédigées en mai 1944 par les autorités hongroises, en vue de leur déportation.
Ces documents, exceptionnels par leur état de conservation et leur nombre, ont été retrouvés en septembre, lors de travaux de rénovation, dans le mur d’un appartement du centre de Budapest.
Sur ces formulaires de « recensement », remplis honnêtement par les Juifs, refusant de croire au pire, étaient reportés le nom des habitants, leur adresse et leur confession, juive ou chrétienne. Ces informations auraient largement servi à la déportation de dizaines de milliers de Juifs dans le ghetto de Budapest : la moitié de la population du ghetto, qui s’élevait à près de 70 000 prisonniers en 1944, a été envoyée dans les camps de concentration. Au total, près de 600 000 Juifs hongrois ont péri dans les camps de la mort nazis.

D’après un article d’un blog du Monde.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s