« Il y a vingt fois plus d’utilisateurs de smartphones que d’enfants souffrant de la faim »

screen322x572

C’est ce que rappelle l’application « Share the meal«  sur sa page d’accueil. L’application pour smartphone propose donc d’appliquer à la lutte contre la malnutrition les techniques du micro-financement participatif : une fois téléchargée sur son téléphone, l’application permet de faire un don de 40 centimes, par carte ou par paypal, ce qui se révèle suffisant pour financer le repas d’un enfant. D’autres montants de dons sont également proposées.

IMG_3868 IMG_3869

L’application a été testée avec succès en Allemagne, en Autriche et en Suisse depuis le début du mois de juillet : 120 000 personnes ont utilisé le système ce qui a permis de distribuer 1,8 million de repas. Pour l’instant, les fonds récoltés sont versés au Programme alimentaire mondial et ils ont bénéficié aux enfants du Lesotho, un des pays les plus pauvres d’Afrique.
C’est à Berlin que Sebastian Stricker et Bernhard Kowatsch ont développé le projet. Avant de lancer « Share the meal« , Sebastian Stricker avait effectué des missions pour le Programme alimentaire mondial et travaillé pour la Fondation Bill Clinton.

D’après un article du Figaro.fr

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s