Jack Johnson, le premier noir américain champion du monde des poids lourds

Alors que Sylvester Stallone a confirmé la sortie d’un septième film de la saga du boxeur Rocky, entamée en 1976, le blog Curiosités de Titam m’a fait découvrir le vie du premier champion poids lourds noir américain et du racisme dont il a été victime.

Jack Johnson était un boxeur américain né en 1878 au Texas. Il fut le premier champion du monde poids lourds noir entre 1908 et 1915.
Johnson remporta son premier titre le 3 février 1903 lors du « Colored Heavyweight Championship ». Il défia alors le tenant du titre mondial, James J. Jeffries, un boxeur blanc, mais ce dernier déclina le combat car les boxeurs noirs n’étaient pas autorisés à affronter les blancs dans la catégorie poids lourds.
Jack Johnson brisa pourtant cette règle en affrontant, le 26 décembre 1908, le Canadien Tommy Burns à Sydney. Le combat dura 14 rounds, avant que la police n’intervienne pour l’interrompre. Les arbitres attribuèrent cependant le titre à Johnson sur décision.
En 1910, l’ancien champion invaincu  James J. Jeffries sortit de sa retraite et annonça qu’il allait affronter Johnson « dans le seul but de prouver qu’un homme blanc est meilleur qu’un nègre ». A propos du combat, l’écrivain et journaliste Jack London écrivit d’ailleurs : « Jeffries gagnera sûrement car l’homme blanc a 30 siècles de traditions derrière lui – tous les efforts suprêmes, les inventions et les conquêtes, et, qu’il le sache ou pas, Bunker Hill et Thermopylae et Hastings et Azincourt ».

Le combat eut lieu le 4 juillet 1910 devant 22 000 spectateurs au Nevada. Les organisateurs du combat incitèrent le public,composé uniquement de blancs, à chanter « Tuez le nègre ! » avant et pendant le combat. Jeffries alla deux fois au tapis lors des 15 premières reprises et abandonna. Jack Johnson y gagna 60 000 $ et la célébrité mais devint une cible pour les racistes ce qui explique en partie le suicide de sa première femme, une américaine blanche.
En 1912, comme il vivait à Chicago avec une jeune prostituée blanche, il fut arrêté et condamné (par un jury composé uniquement de blancs) pour violation de la loi Mann, votée en 1910, qui interdisait le transport de femmes non consentantes à travers les états en vue de prostitution ou d’actes dits « immoraux ». Cette décision le poussa à fuir au Canada puis en France afin d’éviter la prison.

PER205340
Affiche pour un match de Johnson en France en 1913 ou 1914.

Après avoir perdu son titre de champion en 1915 à La Havane, Jack Johnson rentra cependant aux Etats  – Unis en 1920, et purgea sa peine de prison. Après avoir divorcé en 1924, il épousa une troisième femme blanche. Il mourut en 1946.

Pour ceux qui voudrait en savoir plus, voici les liens vers un documentaire (en anglais) en deux parties sur sa vie (ici  et)

 

One thought on “Jack Johnson, le premier noir américain champion du monde des poids lourds”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s