27 juillet 1214 : la bataille de Bouvines

L'un des 21 vitraux qui ornent l'église Saint Pierre de Bouvines et qui racontent la bataille
L’un des 21 vitraux qui ornent l’église Saint Pierre de Bouvines et qui racontent la bataille

« L’année 1214, le 27 juillet tombait un dimanche. Le dimanche est le jour du Seigneur. On le lui doit tout entier. » Voici comment commence « Le dimanche de Bouvines », le livre de George Duby consacré à la bataille et à ses suites.

Cette bataille a opposé les troupes royales françaises de Philippe Auguste, renforcées par quelques milices communales et soutenues par Frédéric II de Hohenstaufen, à une coalition constituée de princes et seigneurs français, menée par Jean sans Terre, duc d’Aquitaine, de Normandie et roi d’Angleterre, et soutenue par l’empereur du Saint-Empire Otton IV.

L’enjeu de la bataille est capital : il s’agit pour le roi Philippe Auguste de réduire la puissance menaçante des Plantagenêts, à la tête d’une gigantesque fédération féodale couvrant tout l’ouest de la France, de la Gascogne et l’Aquitaine jusqu’à la Normandie.

Le déroulement de la bataille est connu par le long récit qu’en fait Guillaume le Breton, chapelain de Philippe Auguste et à laquelle il a assisté. Politisé dès le XIIIe siècle, ce récit s’est érigé en mythe de la nation et de la royauté réunies (grâce aux milices communales notamment).

Oubliée dès le XIVe siècle, la bataille revient en force chez les historiens du XIXe, incarnant la « première victoire nationale », contre l’Allemagne.

Pour sourire, la bataille reconstituée avec des playmobils

Un autre article consacré à la bataille sur ce blog à lire ici.

Et ci-dessous, une émission « France Info y était » enregistrée par mes élèves de cinquième :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s