Deux sources potentielles

En lisant le livre de Chrisitianne Marcilhacy consacré au diocèse d’Orléans au milieu du XIXe siècle, j’ai appris l’existence d’un document qui pourrait contenir des éléments sur Louis Laurent Guiot. Il s’agit de deux registres à feuillets mobiles contenant de grandes fiches imprimées consacrées à chaque prêtre ayant rempli des fonctions dans le diocèse. On y trouve l’état civil (nom, prénom, lieu de naissance et date, famille), la formation (études primaires, secondaires, supérieures, ordination), la carrière ecclésiastique (fonctions, durée, cause de mutation) et des observations générales (esprit, talent, jugement, examens, conférences, zèle, piété, œoeuvres). Si la fiche de l’abbé Guiot existe, je pourrais la consulter lors de ma visite aux archives d’Orléans.

De la même façon, j’ai découvert que des fragments de l’enquête de 1859 menée par Mgr Dupanloup ont survécu, insérés dans celle de 1850. Il faudra que je vérifie s’il y a répondu pour Triguères ou pour Baule.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s